Etude Netter-1

PREMIERE ETUDE EXPERIMENTALE DE PHASE III EVALUANT LUTETIUM LU 177 DOTATATE POUR LES TUMEURS  NEUROENDOCRINES DE L’INTESTIN MOYEN

Lutetium Lu 177 dotatate est actuellement en cours d’examen, son innocuité et son efficacité n’ont pas été pleinement évalués par une autorité de réglementation.

Résultats disponibles

Les résultats de l’étude clinique expérimentale NETTER-1 sont disponibles. Cette étude évaluant Lutetium Lu 177 dotatate a atteint son critère d’évaluation principal, démontrant une augmentation significative de la survie sans progression pour le Lutetium Lu 177 dotatate versus Sandostatine LAR 60mg (Octréotide LAR) chez les patients atteints de tumeurs neuroendocrines (TNE) avancées de l’intestin moyen.

Lutetium Lu 177 dotatate

Lutetium Lu 177 dotatate est un composé innovant actuellement en développement pour le traitement des tumeurs neuroendocrines de l’intestin moyen. Lutathera appartient à une famille émergente de traitements appelés peptide receptor radionuclide therapy (PRRT) qui ciblent les tumeurs carcinoïdes à l’aide de peptides analogues à la somatostatine marqués radioactivement.

Contexte

zèbre-BIl existe un réel manque dans l’arsenal thérapeutique pour traiter efficacement les TNE inopérables avancées. En effet il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement approuvé pour les TNE autres que pancréatiques (environ 90% des TNE) progressant sous analogues à la somatostatine.

Les PRRT répondant à ce besoin, plusieurs sociétés scientifiques reconnues telles que NANETS1, ESMO2 et ENETS3 ont inclu ce traitement dans leur guidelines pour les TNE non-resécables de l’intestin moyen ou gastro-entéro-pancréatiques.

De plus, le profil favorable observé lors d’études cliniques précédentes à permis au Lutetium Lu 177 dotatate d’être autorisé en usage compassionnel dans 10 pays européens lorsqu’aucune alternative thérapeutique n’est disponible et avec autorisation spéciale (Autriche, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Espagne, Portugal, Suisse et Royaume-Uni).

Ainsi, depuis 2000, des milliers de patients ont été traités par 177Lu-DOTA0-Tyr3-Octreotate (Lutetium Lu 177 dotatate) avec des résultats prometteurs.

Actuellement —en étude clinique de phase III avec l’étude pivot Netter-1, Lutetium Lu 177 dotatate est le candidat en développement le plus avancé des PRRT.

Information générales sur l’étude clinique

Design de l’étude : Netter-1 est la première étude de phase III multicentrique, stratifiée, ouverte, randomisée, contrôlée, avec groupes parallèles, comparant Lutetium Lu 177 dotatate avec Octreotide LAR (Déposé Sandostatine® LAR) chez les patients atteints de tumeurs carcinoïdes de l’intestin moyen inopérables, en progression et exprimant des récepteurs à la somatostatine.

Objectif principal : Survie Sans Progression (PFS) selon les critères RECIST 1.1. Une analyse objective des tumeurs est effectuée toutes les 12 semaines jusqu’à ce que la progression soit documentée à partir d’une lecture d’imagerie indépendante.

Principaux objectifs secondaires : Taux de Réponse Objective (ORR), Taux de Survie Globale (OS), Délai avant Progression (TTP), innocuité, tolerabilité et qualité de vie liée à la santé des patients. Des analyses de dosimétrie, pharmacocinétique et ECG seront aussi effectuées dans un sous-groupe de patients.

Résumé du protocole

Protocole : Traitement avec dose cumulative de 29.6 GBq de Lutetium Lu 177 dotatate (4 administrations de 7.4 GBq à 8 semaines d’intervalle) plus traitement symptomatique avec 30 mg de Sandostatine® LAR pour un bras. Comparé à 60 mg Sandostatine® LAR seul toutes les 4 semaines pour l’autre bras. Les patients doivent être en progression sous dose fixe de Sandostatine® LAR au début de l’étude. La présence de récepteurs à la somastotatine sur toutes les lésions cibles est confirmée par imagerie OctreoScan®.

Treatment and assessments Lutathera figure

La durée de survie sans progression (OS) inclut les 18 mois d’étude + un suivi de 5 ans après la date de randomisation du dernier patient. Le réponse tumorale est évaluée pour les deux bras de l’étude, toutes les 12 +/-1 semaine(s) à partir de la date de randomisation, selon les critères RECIST. L’efficacité est évaluée en aveugle et de manière indépendante par lecture d’images par des lecteurs qualifiés.

Les patients resteront sous traitement jusqu’à progression de la maladie, toxicité non admissible, incapacité/refus de se conformer aux nécessités de l’étude ou retrait de consentement.

Sites participants à l’étude : 36 en Europe et 15 aux Etats-Unis.

Le premier patient a été recruté en juillet 2012. L’étude avait pour objectif de randomiser 230 patients, 1:1 pour chaque bras.

L’analyse de l’objectif principal de survie sans progression (PFS) a débuté après 74 événements évaluables et confirmés centralement.

Un comité indépendant de contrôle des données (CICD ou DSMB) est chargé de superviser la conduite de l’étude et de regulièrement évaluer les résultats liés à la sécurité.

Vous trouverez plus d’informations sur l’étude Netter-1 sur : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01578239


Vidéo présentant le mode d’action de 177Lu-DOTATATE

Références

  1. Boudreaux et al. 2010, The NANETS Consensus Guidelines for the Diagnosis and Management of Neuroendocrine Tumors.
  2. Eriksson et al. 2008, Consensus Guidelines for the Management of Patients with Digestive Neuroendocrine Tumors – Well-differentiated Jujenal-Ileal Tumor/Carcinoma (ENETS Guidelines)
  3. Oberg et al. 2012, Neuroendocrine Gastro-entero-pancreatic tumors : ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up.